Crevettes, température de maintenance et Catappa

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (24 votes, moyenne: 4.42 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Terminalia catappa Ayant souvent entendu parler des effets de la température du milieu dans lequel vivent les crevettes et des bienfaits des feuilles de Terminalia catappa, je décidais un beau jour, de savoir ce qu’il en était vraiment, tentant une expérience sur deux mois (dont un mois avec feuilles de Catappa : expérience N°2).

Aussi, je mis en route deux bacs de 20 litres, avec filtre sur exhausteur rudimentaire, et thermo-plongeur pour l’un des deux, une poignée de mousse de java (Vesicularia dubyana ), un peu de sable de Loire. Un des deux bacs (que nous appellerons Bac N°1) a été chauffé à une température de 24°C, et l’autre (Bac N°2) laissé à température ambiante 21°C (eau a 19°C).

Red Cherry Population : 10 Red Cherry (Neocaridina heteropoda heteropoda var Red ) par bac, même souche et même âge (5 mâles et 5 femelles) provenant du même bac spécifique (60 litres, mêmes plantes que dans les bacs d’expérimentation et même sol, température 24°C)

Paramètres de l’eau identiques pour les deux bacs, et ce jusque à la fin de « l’expérience » :

  • KH : 3
  • GH : 4
  • pH : 7,2
  • NO2 : indécelables
  • NO3 : inférieurs a 12,5 mg/l.

Changements d’eau de 2 litres tous les trois jours (mêmes paramètres).

Nourriture : Novo Prawn pour les deux bacs en même quantité.

Après une acclimatation minutieuse (à l’aide d’une seringue graduée de 60ml, à raison de 20 ml toutes les 30 minutes sur 3 heures), les crevettes ont été mises dans leurs bacs respectifs.

Expérience N°1

Les crevettes du Bac N°1 sont restées identiques du début à la fin de l’expérience N°1.

Que ce soit du point de vue de leur couleur, de leur croissance ou de leur reproduction, aucune différence notable n’a été remarquée par rapport au bac duquel elles provenaient.

J+4 : les crevettes du Bac N°2 prenaient déjà une teinte beaucoup plus rouge que leurs congénères, mues plus nombreuses que pour le Bac N°1.

J+15 : les reproductions et le nombre de crevettes grainées dépassait déjà de 25% le nombre de crevettes grainées du Bac N°1.

J+30 : 100% des crevettes grainées alors que le Bac N°1 en contenait seulement 25%.

Il me semble clair, à l’issue de cette première expérience, qu’une température plus basse (19°C) par rapport au Bac N°1 (24°C) est bénéfique à la coloration et à la mue ainsi qu’a l’épanouissement sexuel des crevettes.

Toutefois, les juvéniles se développent plus vite à 24°C dans le Bac N°1. Pas de mortalité dans les deux bacs durant toute la durée des expériences.

Expérience N°2

Au bout d’un mois, il me vint l’idée d’introduire une feuille de Catappa dans chacun des deux bacs, pour voir, si cette feuille avait, comme le laisse penser sa réputation, des vertus bénéfiques. Les feuilles sont toutes deux issues du même arbre (vendeur amateur), et ont été stérilisées (passage au micro-ondes pendant 2 minutes) avant d’être introduites dans les bacs.

Les crevettes montrèrent un intérêt grandissant (que ce soit dans le Bac 1 ou N°2) pour les feuilles au fur et à mesure que les jours passaient, y trouvant sûrement foultitude de “moisissures” à manger.
Au bout d’un mois, seules les nervures de ces feuilles restaient dans les bacs.

Je n’ai noté aucun changement dans la quantité de juvéniles, la reproduction, ou le nombre de mues après l’ajout de Catappa.

Mes conclusions

  • La température de maintenance (pour les mues, la reproduction, la couleur) des Red Cherry est meilleure en dessous de 24°C, à 19°C.

  • Une température supérieure à 19°C (sans excéder 24°C) est meilleure pour le développement des juvéniles.

  • Les feuilles de Catappa sont une nourriture appréciée par les crevettes, elles peuvent être utiles lors d’une absence du «nourrisseur» car elles ne pourrissent pas dans l’eau.

  • Les caractéristiques anti-fongiques des feuilles de Catappa n’ont pas été évoqués dans cet article car les paramètres de la deuxième expérience ne me permettent pas de les vérifier.

SLYc

Poster un commentaire