Caridina spongicola

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 3.8 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …
English version

Caridina spongicola
K. Von Rintelen (Ex Zitler) & Y. Cai, 2006.

voir systématique

Noms communs :

  • Sponge Shrimp

Origine : Sud ouest du lac Towuti, le plus au sud des lacs Malili, dans l’Ile Sulawesi en Indonésie. (cartes : Sulawesi / Lac Towuti)

Carte Caridina spongicola

Paramètres de maintenance :

  • pH : 7,5 à 8,5
  • GH : 4-8
  • KH: 4-6
  • Température : 26-29°C

Taille :

  • Mâle : 1 à 2,5cm
  • Femelle : 1 à 2,5cm

Description : La Caridina spongicola présente une coloration étonnante. La disposition des barres rouges et la forme du rostre très prononcée rappelle un peu les crevettes marines Rhynchocinetes durbanensis. Le fond de coloration translucide de la Caridina spongicola est agrémenté par trois barres verticales rouges/ocres sur le céphalothorax. L’extrémitié des péréiopodes arborent une coloration rouge à orange. Le dessus de la tête est souligné d’une barre verticale rouge/ocre se prolongeant autour de l’oeil, et sur les pédoncules antennaires et antennulaires qui sont bien développés. Le rostre est lui aussi assez long. Le rostre et les pédoncules antennulaires et antennaires représentent pratiquement 1/6 du corps. Les oeufs de couleur noire sont relativement gros (0.8-0.9 x 0.4-0.6 mm) ce qui laisse présager un cycle de reproduction direct.
Le rostre, droit et mince, présente d’importantes variations dans les populations observées : 11-19+3-5 sur la face dorsale, et 4-10 sur la face ventrale.

Comportement : Espèce grégaire, de vraies petites colonies peuvent occuper une éponge. Il a été dénombré jusqu’à 137 spécimens sur une seule éponge.

Espérance de vie : inconnu

Régime alimentaire : Difficile en raison d’une interdépendance possible avec une éponge d’eau douce. Elle utiliserait les cavités de l’éponge comme abri et profiterai de l’accumulation inhérente des diatomées comme approvisionnement alimentaire.

Dimorphisme sexuel (def. ) : inconnu

Reproduction : Les oeufs de couleur noire sont relativement gros (0.8-0.9 x 0.4-0.6 mm). Il s’agirait donc d’une reproduction directe qui ne passe pas par un état larvaire. Le cycle complet d’incubation, d’éclosion, et de croissance aurait lieu en eau douce, on parle alors d’espèce dulçaquicole. La quantités d’oeufs est très petites, autour d’une douzaine par portée.

Attention : Il est important de noter que cette crevette n’est pas la crevette Harlekin (Harlekingarnele) que l’on trouve depuis quelques semaines dans les magasins. Cette dernière est actuellement appelée Caridina cf. spongicola, mais n’a pas encore été décrite. Une fiche suivra prochainement sur Crusta-Fauna.

Edit du 08/04/2009 : La Caridina cf. spongicola a désormais un nom scientifique ! voir La crevette Harlequin a désormais un nom !


Liens :


Références (Bibliographie) :

  • Biology Letter. (2007) 3, 262-264. doi:10.1098/rsbl.2006.0613, Published online 8 March 2007 (pdf)
  • K. Von Rintelen (Ex Zitler) & Y. Cai (2006), Caridina spongicola, new species, a freshwater shrimp (Crustacea : Decapoda : Atyidae) from the ancient Malili lake System of Sulawesi, Indonesia. The Raffles Bulletin of Zoology 54(2) : 273-278

Une réponse to “Caridina spongicola”

  1. Zeck's Blog dit:

    Nouveautés sur Crusta-Fauna…

    Cela faisait plusieurs jours que je n’avais pas fait un topo sur les publications récentes de Crusta-Fauna… Il est temps de réparer cet oubli.
    L’air de rien, la liste est longue :

    La Revue de Presse s’est largement enrichie, Aquarium à la …

Poster un commentaire