Lysmata debelius

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, moyenne: 4.36 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Lysmata debelius
A.J. Bruce, 1983

Noms communs :

Origine : Pacifique Ouest jusqu’à l’Est de l’Océan Indien. Dans l’Océan Indien oriental, on la rencontre du Sri Lanka aux Philippines, et dans l’archipel des Maldives. Crevette qui vit habituellement entre 20 et 60m de profondeur.

Paramètres de maintenance :

  • pH : 8,1 à 8,4
  • Densité : 1020 à 1025
  • Température : 22 à 27°C
  • Calcium: 400 à 440
  • Magnésium: 1200 à 1350

Taille : 3 à 5 cm

Lysmata debeliusDescription : Souvent considérée par les amateurs comme une des plus belles crevettes d’aquarium récifal, son rouge très prononcé peut varier du rouge sang en temps normal au bordeaux peu de temps avant la mue. Sa carapace est parsemée de points blancs. L’extrémité des péréiopodes sont blancs, tout comme les antennes. Ces dernières sont en règle générale aussi longues que le corps et bien droites. Des antennes ondulées indiquent un manque de calcium et non pas, comme le voudrait la légende, des crevettes “agées”.

Comportement : Cette crevette est souvent considérée comme un détritivore. Elle rempliera ce rôle à ravir permettant ainsi d’éviter les amoncellements de nourriture dans les zones calmes du bac. Tout comme ses homologues Lysmata amboinensis ou Lysmata grabhami, elle déparasitera les poissons de votre bac. Cela étant, sa discrétion et son goût pour les endroits sombres la rendent moins efficace que Lysmata amboinensis. Il faudra donc lui aménager le plus de cachettes et de grottes possible pour qu’elle se sente à l’aise (plus elle en aura, plus elle se montrera facilement). Malgré sa timidité, elle arrivera après un certain temps d’adaptation à venir consommer la nourriture que vous lui présenterez directement dans la main. Lysmata debelius se déplace en marchant sur les roches, privilégiant là aussi les endroits sombres. Elle ne nagera qu’en cas de danger pour retourner dans sa cachette. Lysmata debelius est une crevette qui se maintient bien par deux minimum. Comme beaucoup de crevettes, une maintenance en groupe de plus grand nombre lui est favorable. Malgré son apparente timidité, cette crevette fait relativement mauvais ménage avec d’autres espèces, notamment des espèces plus vives qu’elle. En cas de cohabitation, la Lysmata debelius se crée un territoire qu’elle surveillera. En bac spécifique, il faudra lui prévoir 30 à 40 litres par crevette.

Espérance de vie : 6 à 7 ans. Une maintenance à température élevée diminuera son espérance de vie. Une crevette en bonne santé mue toute les 3 à 4 semaines.

Régime alimentaire : Omnivore, elle préfèrera néanmoins manger du vivant et des préparations à base de moules. Son “travail” de déparasiteur n’est en aucun cas suffisant pour sa maintenance.

 

Dimorphisme sexuel : Impossible à l’oeil nu. Comme toutes les crevette du genre Lysmata, crevette hermaphrodite protandrique, c’est à dire que les Lysmata debelius naissent mâles pour devenir femelles en fonction des besoins de l’habitat. Les femelles disposent néanmoins d’organes mâles fonctionnels.

Reproduction : Possibilité de reproduction mais rarement réussie en aquarium à cause du régime alimentaire des larves qui varient au cours des différentes phases de développement (mélange de phytoplancton, nauplies d’Artemias et spiruline broyée). L’auto-fécondation n’est pas possible.

Particularité : Les spécimens des Maldives arborent des points blancs sur la carapace et sur l’abdomen alors que les spécimens des Philippines et d’Indonésie n’en arborent que sur la carapace.


Liens :


Références (Bibliographie) :

  • Atlas de l’Aquarium marin, Mergus, Hans A. Baensch & Helmut Debelius

Poster un commentaire