Micratya poeyi

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …
English version

Micratya poeyi
(Guérin-Méneville, 1855)

Micratya poeyi Synonymes :

  • Atya poeyi Guérin-Méneville, 1855
  • Calmania poeyi Bouvier, 1913

Voir systématique

Noms communs :

  • petit bouc
  • petit bouc strié
  • Caribbean Dwarf Filter Shrimp
L’ensemble des photos de cette fiche sont la propriété de Chris Lukhaup,
avec son aimable autorisation

Origine : îles des Caraïbes, Cuba, Martinique, Guadeloupe, Puerto Rico, Haïti & St Domingue, etc. On la retrouve sur les mêmes zones que Xiphocaris elongata. Cette espèce a aussi été référencée en Amérique Centrale.

Carte Micratya poeyi

Paramètres de maintenance :

  • pH : Si elle supporte une fourchette assez large, son milieu naturel est plutôt neutre à basique, soit 7 à 7.5.
  • GH :
  • Température : 23 à 28 °C

Taille : jusqu’à 5cm

Micratya poeyiDescription : Bien plus petite que les espèces qu’on connaît habituellement en aquariophilie, cette crevette est bel et bien une filtreuse, au même titre que l’Atyopsis moluccensis, l’Atyopsis spinipes ou l’Atyoida pilipes.
Son rostre est caractéristique, court, armé de dents sur toute la longueur du bord dorsal (jusqu’à 10), et 1 ou 2 dents sur la face ventrale (voir dessin c du schéma).
Micratya poeyi Cette espèce présente 3 patrons de coloration différents. Il existe ainsi une première forme présentant une ligne sur la longueur du dos, une seconde dont la coloration est uniforme, mais la forme la plus représentée, qu’on retrouve sur les photos de Chris Lukhaup, est une succession de bandes transversales. Ce patron va en général du bleu/gris assez soutenu à un brun/roux clair, coupé par des bandes dans les tons crème. Ces bandes sont au nombre de 4, et se trouvent sur l’arrière du céphalothorax pour la première, sur les 4e et 6e segments, ainsi que sur la queue, couvrant l’extrémité des uropodes et du telson.

Espérance de vie : information non disponible.

Régime alimentaire : Filtreuse, cette crevette se nourrit principalement de plancton et de particules en suspension dans l’eau.

Dimorphisme sexuel : invisible à l’oeil nu. L’appendice mâle du second pléopode est allongé, et terminé par une touffe d’épines fortes et longues.

Micratya poyei Reproduction : Espèce amphidrome . La reproduction est de type indirect, le développement larvaire passe par un état planctonique en milieu saumâtre, voire salé. Les dix (sic) stades larvaires de cette espèce sont documentés dans une étude de Wayne Hunte, publiée en 1979.
Cette étude a été menée dans un volume de 1.5L (une larve pour 15cm³), avec une eau bien aérée, et d’une salinitée de 32 ‰. La nourriture utilisée était des germes de blé, et du Tétramin, dans des portions et une taille adaptées. Hormis le premier stade pendant lequel les larves ne se nourrissaient pas, la distribution de nourriture avait lieu toutes les 12h, et l’eau était changée tous les deux repas.
Jusqu’au 5e stade larvaire, les évolutions sont parfaitement distinctes. Les étapes suivantes sont plus arbitraires, déterminées pour mettre en évidence les différences morphologiques importantes du développement larvaire. Ce développement prend un minimum de 53 jours, et un maximum de 74 jours à partir du lâcher des oeufs.

Micratya poeyi Particularité : Micratya poeyi est la seule représentante du genre Micratya, qui signifie “Atya de petite taille”. Contrairement aux autres filtreuses, elle est de petite taille, ce qui lui vaut son nom vernaculaire anglais : Caribbean Dwarf Filter Shrimp, ou crevette naine filtreuse des Caraïbes.


Liens :

  • PetShrimp : Micratya poeyi
  • AquariForum : Micratya poeyi
  • Practical fish Keeping : Keeping fan shrimps
  • IRD (droits réservés) : Crevettes d’eau douce de la Guadeloupe (Atyidae et Palaenaonidae), Christian Lévèque. Cahiers ORSTOM. Série Hydrobiologie, 1974, 8 (1), p. 41-49. (pdf)

Références :

  • The complete larval development of the freshwater shrimp Micratya poeyi (Guérin-Méneville) reared in the laboratory (Decapoda, Atyidae), Wayne Hunt, Crustaceana, Suppl. 5, 1979, E. J. Brill, Leiden.

Références (Bibliographie) :

  • All about Shrimps, Crayfishes and Crabs, Uwe Werner, Aqualog Verlag, page 33
  • Süßwassergarnelen aus aller Welt, Auteurs : Andreas Karge & Werner Klotz, p 109

Poster un commentaire