Xiphocaris elongata

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 4.2 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …
English version

Xiphocaris elongata
(Guerin-Meneville, 1855)

Xiphocaris elongata Synonymes :

  • Oplophorus americanus de Saussyre, 1858
  • Oplophorus elongatus Kingsley, 1878
  • Xiphocaris gladiator Pocok, 1889

Noms communs :

  • Pissiette
  • Pissette
  • Chevrette
  • Yellow nose shrimp
  • Yellow rhino shrimp

Voir systématique


Toutes les photos sont de Chris Lukhaup, avec son aimable autorisation.

Origine : les Caraïbes

Carte Xiphocaris elongata

Paramètres de maintenance :

  • pH : 7.5 (supporte un pH aux alentours de 8 dans son milieu naturel)
  • GH : 6 (supporte un GH de 9-9,5 dans son milieu naturel)
  • Température : 22-28°C (supporte jusqu’à 30°C dans son milieu naturel)

Taille :

  • Mâle : 2.5 à 4cm
  • Femelle : 2.5 à 4cm

Xiphocaris Elongata Description : Espèce au rostre caractéristique, présentant une série de petites dents sur la partie basale du bord dorsal, et une autre sur la partie distale du bord ventral (voir dessins d & e du schéma). Des variations de la longueur du rostre sont détaillées dans l’étude de Chace, 1969 : les jeunes individus ont un rostre relativement plus long que les adultes (longueur rapportée à la taille du spécimen).
Les péréiopodes ont des exopodes bien développés, mais la première et la seconde paire ne sont pas terminées par une brosse de longs poils comme chez les autres Atyidae.
Le rostre, généralement jaune/doré, peut parfois avoir une teinte rouge. Cette similitude avec Caridina gracilirostris fait qu’on considère cette crevette comme appartenant au “complexe gracilirostris“.
Le corps est complétement transparent, laissant voir les organes internes.

Comportement : Absolument inoffensif.

Espérance de vie :

Régime alimentaire : Principalement alguivore. Accepte bien les comprimés ou flocons.

Dimorphisme sexuel :

Reproduction : Espèce amphidrome . La reproduction est de type indirect, le développement larvaire passe par un état planctonique en milieu saumâtre. La taille des oeufs est de l’ordre de 0,6-0,7mm.


Liens :


Références (Ouvrages) :

  • Süßwassergarnelen aus aller Welt, Andreas Karge & Werner Klotz, pg 158

Une réponse to “Xiphocaris elongata”

  1. Zeck's Blog dit:

    Nouveautés sur Crusta-Fauna…

    Cela faisait plusieurs jours que je n’avais pas fait un topo sur les publications récentes de Crusta-Fauna… Il est temps de réparer cet oubli.
    L’air de rien, la liste est longue :

    La Revue de Presse s’est largement enrichie, Aquarium à la …

Poster un commentaire