Différencier une crevette d’une crevette…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 votes, moyenne: 3.6 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Derrière ce titre se cache une réalité physiologique et homonymique…


En effet, si en français, les termes anglais prawn et shrimp se traduisent tous les deux par le mot crevette, ils représentent des animaux différents. Différents au sens de la systématique, mais aussi au sens physiologique.


La systématique

Les 2 synonymes font partie de l’ordre des Decapoda Latreille, 1802.

  • Le terme prawn qualifie les crevettes du sous-ordre Dendrobranchiata Bate, 1888. On y retrouve notamment les Aristeidae Wood-Mason, 1891, ou crevettes géantes, que l’on nomme habituellement gambas.

  • Le terme shrimp qualifie quant à lui, les crevettes de l’infra-ordre Caridea Dana, 1852, et contient, entre autres, les Caridina et Neocaridina que nous évoquons ici.

De prime abord, il est difficile de situer les 2 entités l’une par rapport à l’autre, aussi voici leur position dans le règne animal.

Références :

La physiologie

Les segments

Le corps des crevettes est composé de segments articulés, qui leur permettent d’arquer la queue. Ces segments sont emboîtés les uns dans les autres.

  • Les Dendrobranchiata présentent des segments dont les parties latérales (et plates), les pleura, se chevauchent tous de l’avant vers l’arrière.

    Second segment chez les Dendrobrachiata

  • Les Caridea présentent la particularité de voir le pleuron du second segment chevaucher le premier et le troisième segment.

    Second segment chez les Caridea

Les branchies

En plus de cette différence visible sur les segments, il existe une différence dans la structure des branchies, qui sont fixées à la base des pattes.

Ainsi, les Dendrobranchiata (dendro=”arbre”, branchia=”branchie”) possèdent des dendrobranchies (Schéma A), branchies formées d’un axe central d’où partent 2 rangées latérales composées de lamelles subdivisées en multiples branches, alors que les branchies des Caridea sont lamellaires (phyllobranchies, Schéma B).

Les péréiopodes & pléopodes

Enfin, toujours chez les Dendrobranchiata, et à l’inverse des Caridea, les péréiopodes de la troisième paire se terminent par des pinces, et les pléopodes de la première paire du mâle portent un pétasma.

Références :

Poster un commentaire