Cambarellus (Pandicambarus) diminutus

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 3.4 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Cambarellus (Pandicambarus) diminutus
Hobbs, 1945

Synonymes :

Voir systématique

Noms communs :

  • Least crayfish (EN)
  • Least caryfish (EN)
  • Origine : États-Unis, plus particulièrement les états de l’Alabama et du Mississipi.

    Paramètres de maintenance :

    • pH : 6 à 8
    • GH : eau mi-dure à dure (supèrieur à 5°)
    • Température : 15 à 25°c

    Taille : 2,5 à 3cm de long

    Description : Cette écrevisse est l’une des plus petites et des moins agressives du genre. De couleur incolore à bleue claire en passant par le brun clair, Cambarellus diminutus possède des tâches brunes réparties sur la totalité de son corps de manière irrégulière. De forme caractéristique des écrevisses du genre Cambarellus, elle possède trois paires de pinces, la première étant plus imposante que les deux autres.

    Comportement : De part son comportement non agressif, Cambarellus diminutus est relativement peureuse, de nombreuses cachettes sont donc nécessaire à son maintien en aquarium. On lui apportera une eau dépourvue de toute pollution dans un bac d’environ 60cm de longueur pour maintenir un petit groupe. Des racines, des amas de pierres et des plantes telles que la mousse de java ou la riccia constitueront le décor et lui fourniront les cachettes dont elle a besoin. Elle appréciera la présence de mülm dans quelques coins de l’aquarium où elle trouvera à se nourrir après sa naissance.

    Espérance de vie : moins de 2 ans.

    Régime alimentaire : Cette écrevisse apprécie la nourriture majoritairement carnée, mais un apport végétal lui semble indispensable. Elle accepte donc par conséquent les pastilles pour poissons de fond, les paillettes, ainsi que de petits morceaux de légumes ou pour finir, quelques laves de moustiques, artemias et daphnies. Un manque de nourriture peut provoquer un instinct de cannibalisme chez l’écrevisse ou même un avortement de la reproduction, il est donc préférable de trop nourrir les écrevisses et aspirer les surplus de nourriture afin de limiter la pollution du bac que de ne pas nourrir assez.

    Dimorphisme sexuel : Les pléopodes de la femelles sont plus longs que ceux du mâle lui permettant ainsi de porter les oeufs et les larves. Le mâle, quant à lui, possède des pinces plus longues que celles de la femelle.

    Reproduction : La reproduction de Cambarellus diminutus est aisée. Un couple dans un aquarium de 30L peut être suffisant, mais il sera difficile de les apercevoir. Étant une écrevisse d’eau fraîche, 22°C est la température conseillée pour réussir cette reproduction. L’eau doit être particulièrement propre, on devra donc changer 25% de l’eau du bac une à deux fois par semaine en évitant les écarts de température ou un éventuel choc osmotique. Les oeufs sont portés par la femelle durant 3 à 4 semaines et sont au nombre approximatif d’une vingtaine.

    Particularité : Cette écrevisse est une espèce menacée, par conséquent elle possède le statut VU (vulnérable) de la Red List UICN. Remarquons que Cambarellus diminutus s’hybride avec une grande majorité des écrevisses du genre Cambarellus telles que Cambarellus patzcuarensis, Cambarellus puer, Cambarellus shufeldtii, Cambarellus montezumae… Il est donc conseillé de la maintenir dans un bac spécifique.


    Liens :


    Références (Bibliographie) :

    • Bisby, F.A., M.A. Ruggiero, K.L. Wilson, M. Cachuela-Palacio, S.W. Kimani, Y.R. Roskov, A. Soulier-Perkins and J. van Hertum 2005 Species 2000 and ITIS Catalogue of Life: 2005 Annual Checklist.

    Poster un commentaire