Cherax peknyi

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (9 votes, moyenne: 4.33 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Cherax peknyi
Lukhaup & Herbert, 2008

Cherax peknyi

Synonymes :

  • Cherax cf. papuanus
  • Cherax misolicus

Voir systématique

Noms communs :

  • Cherax sp. “papuana”
  • Cherax sp. tiger
  • Cherax sp. zebra
  • Zebra irian
  • Irian Jaya
  • Zebra Lobster
  • Tiger Lobster
  • Cherax sp. 2

Origine : Papouasie Nouvelle Guinée, en particulier la rivière Fly .

Carte Cherax peknyi

Paramètres de maintenance :

  • pH : 7 à 8
  • GH : supérieur à 6°d
  • Température : 18 à 29°C, l’idéal se situerait entre 20 et 25°C.

Ces informations sont plus qu’approximatives, le milieu de vie initial de cette espèce étant soumis à fortes variations suivant les saisons.

Taille : jusqu’à 8 cm pour les femelles, 9 cm pour les mâles.

Cherax peknyi Description : Dans sa forme sauvage, le céphalothorax de Cherax peknyi est orangé, alors que les segments, les uropodes et le telson sont brun à noir, avec le bord inférieur des segments coloré en jaune-orangé; les pinces, dont le corps est orange vif, se terminent par des doigts blancs à la pointe bleutée. Les péréiopodes sont là aussi bleu/brun, avec les jointures orangées. Les formes disponibles sur le marché aquariophile connaissent quelques variations, avec notamment un céphalothorax plus bleuté jusqu’à noir, avec parfois une teinte plus unie de la totalité du spécimen.

Cherax Peknyi Comportement : Cherax peknyi est une écrevisse au comportement pacifique, elle peut donc être envisager dans un bac communautaire.  On la considère même comme une espèce timide, qui ne se montre que la nuit, ou lors de la distribution de nourriture. Malgré un comportement extra-spécifique sans danger, il faut veiller à nourrir suffisamment, et prévoir des caches dans le bac, car cette espèce peut faire preuve d’un cannibalisme intra-spécifique en période de mue.  Ce bac devra avoir une contenance minimum de 100L, même si la maintenance d’un couple peut être envisagée dans des bacs d’une soixantaine de litres. De même, Cherax peknyi ne mange pas les plantes du bac, mais elle peut les déraciner, voire les endommager. Lorsqu’elle fouille le bac à la recherche de nourriture, elle utilise ses pinces comme des pelles.

Espérance de vie : Inconnue pour le moment.

Régime alimentaire : omnivore, cette espèce mange les escargots du bac, mais aussi des légumes. A défaut, elle acceptera la nourriture commerciale pour crustacés qu’on trouve dans le commerce aquariophile.

Cherax peknyi

Dimorphisme sexuel : Les mâles sont légèrement plus gros que les femelles, et portent des griffes sur la première paire de péréiopodes pour agripper la femelle. Les femelles ont les orifices génitaux proches de la troisième paire de péréiopodes.

Reproduction : Lorsque la femelle fait environ 10cm, elle est enfin mature, et porte environ 60 oeufs (entre 50 et 80 oeufs), qui mettront 4 semaines à éclore. Les juvéniles font alors 8mm. La femelle continuera à porter les juvéniles pendant 2 semaines, ils font alors 12mm. Vers 3 mois, ils mesurent entre 2 et 5cm.

Particularité : Les écrevisses Cherax sp. Zebra ou sp. Tiger étaient précédemment associées aux noms scientifiques Cherax misolicus (Holthuis, 1949), ou Cherax cf. papuanus. D’après la publication de description de Lukhaup & Herbert, ces deux noms communs sont désormais rapportés à Cherax peknyi. Cette dernière peut être différencier de Cherax papuanus par l’importante densité des soies sur la première moitié des pinces.


Liens :

Références :

  • Lukhaup, C. & Herbert, B., 2008. A new species of crayfish (Crustacea: Decapoda: Parastacidae) from the Fly River Drainage, Western Province, Papua New Guinea. Memoirs of the Queensland Museum, 52(2), 213-219.

Poster un commentaire