Melanoides tuberculatus

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 4.6 sur 5 vote(s))
Loading ... Loading …

Melanoides tuberculatus

(OF Müller, 1774)

Melanoides tuberculatus Synonymes :

  • Melanoides tuberculata (Müller, 1774)
  • Nerita tuberculata (Müller, 1774)
  • Thiara tuberculata
  • Thiara tuberculatus

Noms communs :

  • Mélanoïde
  • Malais
  • Red Rimmed Melania
  • Live bearer snail
  • Mélanie tuberculée

Origine : toutes les régions tropicales (espèce invasive)

Carte Melanoides tuberculatus

Paramètres de maintenance :

  • pH : 5.5 à 8.5
  • GH : 6 à 30
  • Température : 10 à 30°C

Taille :

  • Mâle : 4 cm
  • Femelle : 4 cm

Description : La forme caractéristique de cet escargot est composée par une coquille conique effilée terminant en pointe. Cette coquille est de couleur brun clair, et arbore des zones plus sombres marron ou rouge. Il n’y a pas de différence notable entre lesOpercule parties anciennes et nouvelles de la coquille. Toutefois, il arrive que la pointe de la coquille, plus fragile, casse ou s’abîme légèrement. Les tentacules sont longs et fins, les yeux sont facilement identifiables. Le pied (corps) est de couleur gris et il est protégé par un opercule marron/noir.

Comportement : Excellent lorsque la population est maîtrisée. Il s’enfouit dans le sol et permet ainsi de l’aérer et d’améliorer les échanges gazeux, mais aussi de faciliter la dégradation de certains déchets organiques qui s’y accumulent. Aucun problème de cohabitation dans les bacs très plantés.

Régime alimentaire : Détritivore, microphage.

Respiration : aquatique, par des branchies.

Reproduction : elle est de type asexuée, par parthénogénèse.

Particularité : Melanoides tuberculatus est rencontré aussi bien dans les estuaires que dans les rivières à cours plus ou moins rapides. Il peut vivre sans problème en eau saumâtre, et supporte une densité jusqu’à 30 ppt (Roessler et al.,1978). Son activité est essentiellement nocturne, toutefois, on peut l’observer durant la journée. Ce comportement est souvent annonciateur d’une pollution dans l’aquarium surtout lorsqu’on observe les Melanoides remonter en groupe le long des vitres vers la surface. Il devient nécessaire d’effectuer des contrôles des paramètres de l’eau, et selon les cas, procéder à des changements d’eau réguliers et adapter la population du bac selon le volume offert afin de rééquilibrer l’aquarium (pour réduire les polluants tel que Nitrates, Nitrites, Ammoniac et Ammonium).


Liens :


Références (littérature scientifique) :

  • Habitat preference of freshwater snails in relation to environmental factors and the presence of the competitor snail Melanoides tuberculatus (Müller, 1774) Mem. Inst. Oswaldo Cruz, Rio de Janeiro, Vol. 100(2): 169-176, April 2005
  • Freshwater Mollusk Conservation Society Freshwater Gastropod Identification Workshop. Kathryn E. Perez, Stephanie A. Clark and Charles Lydeard University of Alabama, Tuscaloosa, Alabama 15-18 March 2004

Poster un commentaire